Images

Adieu France Gall !

Si je n’ai été que peu émue par la mort de Johnny Hallyday qui, bien que de ma génération (juste un peu plus jeune) ne représentait pas mes goûts (je n’avais pas un seul de ses vinyles dans ma discothèque), je suis aujourd’hui bouleversée par la disparition de France Gall comme je l’avais été par la mort de Michel Berger, magnifique auteur et interprète et l’homme qui a su faire de France Gall la merveilleuse chanteuse qu’elle a été. J’adorais ses chansons depuis Annie aime les sucettes que le sulfureux Serge Gainsbourg lui a fait chanter, disant (lui ou elle) qu’elle ne comprenait pas le double sens des paroles, ce qui m’étonnerait beaucoup, intelligente comme elle l’était, jusqu’à tout le répertoire de Michel Berger, de Starmania à Il jouait du piano debout, une de mes chansons  cultes…

Je te pleure aujourd’hui et je vais t’écouter en boucle, comme j’ai écouté et pleuré Berger, toutes vos chansons. Tu as eu une vie magnifique et tragique, perdre l’homme de sa vie et ensuite son enfant, qu’y a-t-il de plus horrible et tu t’es effacée avec une dignité et une classe qu’on ne connaît pas dans le showbiz, pour nous donner en novembre 2015, alors que tu devais être déjà malade si je le comprends bien, ce très beau spectacle « Résiste », une comédie musicale avec une trentaine de chansons du répertoire de Michel Berger dont l’impact a été si fort que la salle les a écoutées debout…

Adieu France, loin d’être une « Poupée de cire, poupée de son » comme Gainsbourg te l’a fait chanter, tu resteras dans nos mémoires, avec ta voix acidulée, la plus jolie, la plus intelligente, la plus vraie de ces belles dames des années yé-yé…

P.S. Tous… pour la musique

Une émission  nommée étrangement fiction-divertissement animée et mise en scène par France Gall après dix ans absence…. La rediffusion, ce  mardi 9 janvier sur France 2, de ce document est d’autant plus bouleversant aujourd’hui où France nous a quittés, qu’il n’est pas seulement un divertissement avec un plateau époustouflant  de chanteurs, mais une création intelligente, artistiquement très construite qui met en lumière la vraie musicienne qu’a été France et l’écoute qu’elle portait aux autres artistes…

 

Laisser un commentaire