DSC08695

A La Havane, la rue est une œuvre d’art !

Rues défoncées, mal éclairées, sans enseignes internationales (ouf), pauvres magasins où il n’y a pratiquement rien, mais une vie de la rue bouillonnante, gaie (surtout après la fin du deuil pour Fidel),  musicale, colorée… des  rouges, verts, bleus, jaunes partout, sur les autos, les vélos, sur les immeubles, le linge qui sèche …

Je vous montrerai dans un autre article, suite de mon compte-rendu sur les trois grands internationaux Pistoletto, Kapoor, Kounelis dont j’ai parlé précédemment, quelques œuvres d’artistes cubains…

Hasta la vista ! Et bonne année, l’édito va arriver très bientôt.

Cet article comporte 1 commentaire

  1. Krank Avit

    Bonne Année chère Hélène !

    tout plein de bonnes choses et de belles émotions pr toi…

    très chouette ton blog, il se pare d’une nouvelle configuration qui le rend encore plus plaisant. Bravo !

    je t’embrasse et à bientôt j’espère avec Isa et Gilbert autour d’un verre de l’an neuf,

    Frank

Laisser un commentaire