Édito d’avril

Il serait encore une fois ridicule de me trouver des excuses pour expliquer le retard de parution de mon édito et pourtant, jamais autant que cette fois, il m’est difficile de faire le bilan de ce mois écoulé. Pourtant, à trois jours de l’élection de notre future présidence de la République, je me sens obligée de faire aujourd’hui l’exercice de ce petit moment de réflexion, d’humeur ou d’humour, selon l’angle d’où l’on voit la chose.

L’heure est grave puisque pour moi, comme pour beaucoup de mes concitoyens, il s’agit de faire barrage à Le Pen ! Veuillez m’excuser d’user du patronyme de cette personne et non de son prénom, qui évoque pour moi des choses agréables comme une peinture d’un bord de mer ou encore ce bleu profond, proche du noir… Là est la différence justement, cette Marine Le Pen que je nomme enfin, elle n’est pas proche du noir, mais complètement noire et tomber dans ses filets (car la dame est habile) serait empêcher que se lève enfin sur notre pays une lumière qui n’a pas brillé durant la précédente présidence. Je n’userai donc pas des circonvolutions de tous ces vaillants courageux partisans du ni/ni pour me défiler, mais je le dis avec simplicité et sans joie, je vote Macron et vous conseille d’en faire autant si vous ne voulez pas courir le risque de voir arriver à la tête du pays (oui, je sais, les sondages, mais on a vu ce qui est arrivé avec Trump) un être aux idées noires, courtes et revanchardes…

Puisque pour cette élection j’ai parlé aussi d’humeur ou d’humour, car là encore les choses se prêtent à une double interprétation, quel ne fut pas mon étonnement quand j’ai lu que des artistes américains, Mark Ruffalo, Danny Glover et le linguiste Noam Chomsky nous appelaient à voter pour Jean-Luc Mélenchon ! L’Amérique donneuse de conseils alors qu’ils venaient de laisser passer Trump, avouez qu’il y a de quoi s’indigner ou rire (l’attitude de Mélenchon par la suite m’inspire plutôt l’indignation) ! Enfin, tout dernièrement, Nice-Matin, qui s’est illustré dans cette campagne par des informations inexactes et lourdement partisanes, a pondu, mercredi 3 mai, la une digne d’un humoriste : « VOTE VIP. Artistes, représentants religieux, politiques : neuf personnalités niçoises révèlent leur choix pour le second tour de l’élection présidentielle ». De quoi déjà sourire en lisant ce titre ridicule, le choix des personnalités en question, la vacuité de leurs arguments et cerise sur le gâteau, l’opinion chèvre et chou de Ben. Je le cite : « (…) Macron n’a pas tort sur tout. Marine Le Pen a raison sur beaucoup de points. (…). Si cette litote vous aide à vous faire une opinion, vous me devez une explication car vous êtes beaucoup plus intelligent que moi, ce dont je ne doute pas !

Laisser un commentaire