Vue Générale Du MAMAC,  Façade Nord
Vue générale du MAMAC, façade nord

Hélène Guenin, nouvelle Directrice du Mamac, Nice.

Portrait HGuenin 2014 - Photo C Hall

Portrait d’Hélène Guenin, Photo C Hall

Comme ses prédécesseurs Pierre Chaigneau, décédé, puis Gilbert Perlein, parti à la retraite, Hélène Guenin vient du Nord, enfin de Dijon dont elle est originaire, puis de Metz où elle a été responsable du pôle programmation du Centre Pompidou-Metz, de novembre 2008 à fin février 2016…
Est, Centre… tout ça pour un Niçois pur jus, c’est ce qu’il appelle le Nord, dès qu’on monte plus haut que Carpentras ! Galéjade ? Pas vraiment, car le Niçois s’interroge toujours sur ce qui vient de là-haut avec un brin de méfiance… Pourquoi pas une fille du cru, sont-elles moins compétentes ?

Hélène Guenin saura, j’en suis sûre, les rassurer… D’abord parce qu’elle est belle et que c’est une femme (les Niçois aiment les jolies filles et contrairement à leur réputation, ils ne sont pas vraiment machos) et surtout parce qu’elle a un bon bagage et que nos Niçois savent reconnaître les compétences et les respecter !

Mais assez plaisanté, laissons de côté ces clichés pour examiner son impressionnant curriculum vitae, en en dégageant les lignes principales :
Hélène Guenin a été responsable du pôle programmation du Centre Pompidou-Metz de novembre 2008 à fin février 2016, où elle s’occupe de la politique des expositions, du programme de spectacle vivant et de performance, ainsi que des éditions…
De 2002 à 2008 elle a été en charge, auprès de Béatrice Josse, de la programmation et de la coordination des expositions et des projets associés au 49 Nord 6 Est – Frac Lorraine…
En 2009, responsable auprès de Laurent Le Bon de  » Constellation « , la manifestation de préfiguration du Centre Pompidou-Metz, puis commissaire associée de l’exposition inaugurale, « Chefs-d’œuvre ? » (2010), elle a été commissaire des expositions  » Daniel Buren « ,  » Echos – Travaux in situ  » (2010),  « Ronan et Erwan Bouroullec : Bivouac  » (2011), avec Laurent Le Bon ;  » ERRE – Variations labyrinthiques « , avec Guillaume Désanges (2011) ;  » Une brève histoire des lignes », avec Christian Briend (2013) …
Plus récemment, elle a assuré le commissariat des expositions  » Sublime. Les tremblements du monde  » présentée jusqu’au 5 septembre 2016 au Centre Pompidou-Metz et  » Tadashi Kawamata. Under the Water – Metz  »
Elle est co-commissaire avec Francesco Manacorda, Daren Pih, Peter Görschluter et Alexandra Mûller de l’exposition  » Un Musée Imaginé – Trois collections européennes, Centre Pompidou, Tate, MMK », avec la Tate Liverpool et le MMK de Francfort prévue au Centre Pompidou-Metz à l’automne 2016.

Hélène Guenin, en briguant le poste de la direction du MAMAC, a répondu à un appel à candidature lancé en avril 2015. Sélectionnée parmi trente-sept candidatures, cette jeune femme a été retenue par un jury, en présence de représentants de la Ville de Nice et du Ministère de la Culture, avec la participation de Jean-Jacques Aillagon, ancien ministre de la Culture. Elle vient de prendre ses fonctions le lundi 7 mars 2016.

Comment va-t-elle piloter ce grand navire, riche de ses collections du Nouveau Réalisme européen, du Pop’art américain, de l’art d’assemblage, de l’Arte Povera, et qui, de surcroît, a réalisé, grâce à Gilbert Perlein, d’intéressantes expositions temporaires, internationales mais aussi axées vers une création française, régionale ou transfrontalière ?

Il nous est difficile aujourd’hui d’envisager les prochaines manifestations puisque nous ne connaissons d’Hélène Guenin que ses réalisations passées et non pas sa feuille de route pour l‘avenir du Musée, mais sans nul doute, son expérience au FRAC et Centre Pompidou-Metz nous permet d’espérer de très belles réalisations contemporaines à venir et une collaboration fructueuse avec l’équipe en place au MAMAC.

Cet article comporte 2 commentaires

  1. Sophie. Duret

    Merci pour cette information intéressante .

  2. Margaret Michel

    C’est bon a savoir.
    Le parcours impressionante du musee doit continuer.

Laisser un commentaire