Stretching For Nearly Two Miles, "The Floating Piers" Project By Artist Christo, That Connects Two Small Islands In Lake Iseo In Pilzone, Italy, June 16, 2016. "The Floating Piers" Is His First Outdoor Installation Since 2005, When He And Jeanne-Claude, His Collaborator And Wife, Who Passed Away In 2009, Installed 7,500 Golden-paneled Gates In Central Park In New York City. (Alessandro Grassani/The New York Times)
Stretching for nearly two miles, "The Floating Piers" project by artist Christo, that connects two small islands in Lake Iseo in Pilzone, Italy, June 16, 2016. "The Floating Piers" is his first outdoor installation since 2005, when he and Jeanne-Claude, his collaborator and wife, who passed away in 2009, installed 7,500 golden-paneled gates in Central Park in New York City. (Alessandro Grassani/The New York Times)

L’incroyable Christo et ses pontons flottants !

4962847_6_fd7e_l-installation-de-christo-sur-le-lac-d-iseo_f8ef7a17133d33939075d5e23ac3ea4eLes pontons flottants de Christo, reliant l’île de Monte Isola et celle, toute petite, de San Paolo sur le lac d’Iseo, près de Milan, ont été fermés dimanche 3 juillet à minuit après avoir été foulés par un million trois cent mille protagonistes (Christo et Jeanne-Claude voulaient que le public soit véritablement acteur de l’événement) ; un succès incroyable et bien mérité ! Les 200 000 cubes de polyéthylène sont démontés et vont être rapidement recyclés…

Voilà bien un regret pour moi de ne pas avoir marché sur le lac d’Iseo comme l’Autre a marché sur l’eau, mais cette fois sans miracle, juste grâce au génie et à la détermination d’un homme de plus de quatre-vingts ans !

Pourquoi un regret ? d’abord parce que j’aime cette région de l’Italie et que l’idée de déambuler autour de cette île sans me mouiller avait tout pour me séduire, mais que ma paresse à prendre la route a vaincu ma curiosité. Mais surtout, regret d’avoir décliné l’invitation à être acteur de la mise en place de cette gigantesque réalisation, en répondant au formulaire qui me demandait mes compétences, notamment celle de savoir ou non nager, pour être un parmi les travailleurs qui ont aidé à la construction de cette étonnante œuvre éphémère…

Cet article comporte 4 commentaires

  1. SZanotti

    Chère Hélène, j’éprouve les mêmes regrets, pour les mêmes raisons d’amour : de l’Italie, de nager et de …l’art
    sans parler de tout ce que je rate par ailleurs …!!
    Avec toi dans la lecture de ton site
    Servane

  2. Bettina FERON

    Lola,
    Cest toujours avec plaisir que je lis vos aventures’ commentaires’ reflexions instructives , et à la alors pour
    CHRISTO et ses pontons c’est extraordinaire.
    Au plaisir de vous revoir
    BETTINA FERON

    1. Hélène Jourdan-Gassin

      MERCI de me lire !

  3. Charles CHRISTINE

    Bonjour Hélène
    N’aie pas de regret de ne pas être allée à Iseo
    C’était effectivement magnifique mais les conditions d’accès
    Étaient redoutables !!! Trois heures de queue en plein soleil dès le matin pour accéder au site!!!!
    Victime du succès l expérience « poétique’ en était altérée
    Amitié
    Christine

Laisser un commentaire