Lu, l’autre soir…

« Françoise Bettencourt Meyers a été mise en examen jeudi en fin de journée pour subornation de témoin par le juge d’instruction en charge de l’enquête à Paris sur les témoins au cœur de l’affaire d’abus de faiblesse à l’encontre de sa mère Liliane Bettencourt. La fille de la richissime héritière de L’Oréal a été interrogée sur un prêt de 300 000 euros avec intérêts consenti en novembre 2012 à Claire Thibout, ex-comptable de sa mère. Son avocat a prévu de déposer un recours. »

Quel vilain monde que ce monde-là ! Suborner un témoin pour ôter à sa propre mère la jouissance de ces quelques petits plaisirs – être généreuse avec des gens pas très recommandables – que lui permettaient encore son grand âge et sa grande fortune, alors qu’il restera à Françoise Bettencourt Meyers un immense patrimoine que les fantaisies maternelles ne risquent guère d’écorner, est déjà une vilaine chose, mais en plus prêter (et non donner) 300 000 euros avec intérêts (pouah !) à une comptable indélicate pour qu’elle évoque le gâtisme de la mère dilapidatrice, est tout simplement répugnant…

Voilà une mise en examen qui m’a un petit goût de moralité  de fable !

Cet article comporte 1 commentaire

  1. Marhuenda

    Bonjour LOLA
    Je suis d accord avec ton analyse

    A bientôt

    Roberto

Laisser un commentaire