Marc Chagall, Un monde en apesanteur

MUSÉE NATIONAL MARC CHAGALL, NICE,
16 septembre 2017 – 26 février 2018

L’œuvre de Marc Chagall se caractérise par un foisonnement de figures humaines, animales, hybrides, qui semblent sans cesse défier la loi de la pesanteur. Nombre de ses créatures flottent, ondulent avec légèreté dans les airs, occupant ainsi avec vivacité l’ensemble de la surface de la toile. Ce nouvel accrochage des collections du musée questionne cet univers complexe et unique dans le champ de l’art moderne, pour mieux saisir les significations de la représentation chagallienne d’un monde en apesanteur.

Le monde renversé, sens dessus-dessous, que Chagall nous donne à voir, semble d’abord s’adresser à notre propre imaginaire, notre capacité à projeter, à partir de ses œuvres, un univers réinventé, de tous les possibles, éveillant en nous créativité, inventivité et curiosité. Le tournoiement aérien de ses personnages est aussi une manière d’exprimer des sentiments paroxystiques : indicible joie de l’amour terrestre comme mystique, transe religieuse, perte de repères face à la violence du monde par exemple. Chagall enfin, fort d’une vision panthéiste de l’univers, soustrait les êtres à leur environnement naturel – milieu marin, terrestre ou céleste. Il défait ainsi la hiérarchie et la classification des espèces, leur préférant la célébration de l’unité et de l’harmonie du vivant.

L’omniprésence de l’ange dans l’œuvre de Chagall invite à lui réserver une place particulière dans cette présentation thématique de la collection. Il peut être l’expression sensible de Dieu lui-même mais revêt le plus souvent le statut de messager. Créature intermédiaire entre le monde terrestre et céleste, il matérialise la parole et la volonté divine, se faisant tour à tour protecteur, inspirateur, punisseur. L’expressivité de ses gestes et de ses postures, ses attributs, donnent le ton et le sens de la scène représentée. Les nombreux « anges peintres » de Chagall sont considérés comme des autoportraits, faisant de l’artiste un messager, dont les œuvres sont pourvoyeuses de paix et d’espérance.
Commissaires
Anne Dopffer, conservateur général du patrimoine, directrice des musées nationaux du XXe siècle des Alpes-Maritimes
Johanne Lindskog, conservatrice du patrimoine au musée national Marc Chagall
Cette exposition est organisée par les musées nationaux du XXe des Alpes -Maritimes

http://www.musée-chagall.fr

Laisser un commentaire