Skip to content
OVNI, "ouvre la fenêtre"

0VNI, « ouvre la fenêtre » et se donne à tous

Détail

Je ne dirai jamais assez mon enthousiasme, dés sa conception, pour l’idée d’Odile Redolfi/Payen, de créer un événement consacré à l’art vidéo dans son bel hôtel niçois. Pour avoir créé une foire d’art contemporain, du nom d’Art Jonction, je sais combien une idée de cette ampleur demande de passion, de folie, d’énergie, et combien elle engendre de difficultés : force d’inertie du milieu artistique et de la ville à laquelle elle est destinée, jalousies de tous bords et coût extrême de sa réalisation qui peuvent vous donner l’envie, souvent, de baisser les bras mais l’enjeu étant de taille, on les relève et on se bat ! Odile Redolfi a connu tout cela et la bataille n’est pas finie, car après cinq années de réussite, il a fallu que cette horrible Covid-19 fige toutes les activités intellectuelles et commerciales du monde et empêche, à Nice, ce bel événement de se réaliser de la façon convenue.

C’était sans compter sur l’énergie et la générosité de sa créatrice qui, bien que touchée plus que tout autre, car empêchée commercialement et culturellement de fonctionner, a mis à la disposition des artistes son établissement clôt, mais animé pour quelques jours et quelques heures par des vidéos qui illuminaient les fenêtres du fameux hôtel Windsor de la rue Maréchal-Joffre.

Fenêtre

Nous avons été nombreux, inconnus, puisque masqués dans la nuit noire, à nous émerveiller pour ce vrai cadeau, offert seulement pour la beauté du geste !

OVNi – Ouvre la fenêtre! –

Un projet de Pia Maria Martin et ses étudiants en collaboration avec la Villa Arson.

Les 17, 18 et 19 décembre de 18h à 20h.

Encore quelques minutes, la façade va s’illuminer !

Une résidence durant ces dernières semaines à l’hôtel Windsor a inspiré ce projet à l’artiste vidéaste Pia Maria Martin.

Profitant que les chambres soient inoccupées en cette période de crise sanitaire, l’artiste a eu l’idée d’utiliser les fenêtres des façades de l’hôtel comme des espaces de projections cinématographiques. A la nuit tombante au cours de trois soirées, des films seront ainsi projetés de l’intérieur vers l’extérieur, de l’espace domestique vers l’espace public, la rue et la ville.

Balcon

Pia Maria Martin, professeur de vidéo à la Villa Arson a invité ses étudiants et étudiantes à s’emparer de ce projet pour inventer une autre manière de travailler et d’être visible, malgré toutes les restrictions actuelles.

Cet évènement, organisé dans l’urgence de donner à la culture et à l’art une visibilité publique, se déroule en lieu et place du festival Objectif Vidéo Nice qui devait se tenir au mois de décembre, et qui a été ajourné.

Cette proposition est pour Pia Maria Martin et ses étudiants en art, « un signe que la vie doit continuer, envers et contre tout.»

Les étudiants participants : Laura Alvergnat, Canelle Boillot, Vítor Carvalho Rezende, Gabriela Guyez, Nanka Gogitidze, Sarah Laouini, Lucas Lemme, Emma Nefzi, Vincent Nguyen The Hung, Hanla Kim, Pierre Moretti, Olivia Offel, Prunelle Pouplard, Anna Sabashvili, Victoria Stipa, Jueon Woo, Tinhinane Zeraoui.

Avec la collaboration de Lili-Jeanne Benente.

Façades de l’Hôtel Windsor

Angle rue Dalpozzo / Avenue Maréchal Joffre, Nice

Les 17, 18 et 19 décembre de 18h à 20h

A suivre également sur le site ovni-festival.fr, facebooklive et IGTV, très bientôt.

Réalisation : Pia Maria Martin

Ce projet s’inscrit également dans le cadre du programme KLUB16 / Villa Arson

Production : OVNI et Villa Arson

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top