Skip to content

Galerie SATELLITE « Fluxus France »

Du 28 mai au 8 juillet 2020
Commissaire d’exposition. Jacques Donguy

Vernissage masqué jeudi 28 mai et vendredi 29 mai de 15h à 20h
Masque obligatoire

Marcel Alocco. Michel Asso. Robert Bozzi. Charles Dreyfus. Jean Dupuy. Robert Filliou.
Jean-Claude Guillaumon. François Guinochet. Geoffrey Hendricks. Jean Mas.
Etienne O’Leary. Ben Patterson. Serge III. Ben Vautier. Christian Xatrec
Fluxus France
Fluxus s’est développé en France à Nice avec l’activisme de Ben Vautier, qui, fasciné par George Brecht, a fait le voyage à New York pour le rencontrer, à l’occasion d’une performance fantôme. C’est Daniel Spoerri qui l’a mis en relation avec George Maciunas en l’invitant à Londres pour le festival des Misfits. À Nice, tout un groupe s’est formé autour de Ben, avec notamment Serge III, Marcel Alocco, Robert Bozzi, Jean Mas. Marcel Alocco a développé ensuite son propre travail, proche de Supports/Surfaces. Important aussi en France a été “La Cédille qui sourit” de George Brecht et Robert Filliou, au départ une boutique de cadeaux pour le nouvel an faits par des artistes, dont Michel Asso, très lié à George Brecht, dont sera présenté le “Piano-la” présent à “La Cédille qui Sourit”. Un autre groupe s’est développé à Lyon, autour de François Guinochet et Jean-Claude Guillaumon, avec ce dîner Fluxus sur une idée de Ben. À Paris, un groupe éphémère de jeunes gens a réalisé quelques performances Fluxus devant l’Opéra, avec Michel Asso, qui va devenir l’assistant de La Monte Young, Étienne O’Leary et le groupe Mandala. Ils feront aussi un concert Fluxus à l’université de Nanterre. Il ne faudrait pas oublier les artistes français proche de Maciunas à New York, Jean Dupuy et Charles Dreyfus, qui forment un groupe à part. Puis les artistes Fluxus américains vont venir en France, dont Alison Knowles, Geoffrey Hendricks ou Philip Corner, pour des performances ou des expositions.

7 Rue François de Neufchâteau, 75011 Paris

01 43 79 80 20

*Petit pense-bête de la blogueuse pour rappeler à ceux qui n’étaient pas à Nice où qui ne s’intéressaient pas encore à l’art, que plein de choses se passaient galerie Lola Gassin !

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top