Skip to content

La confinée déconfite

Une petite brève pour expectorer ma colère, une façon de rire un peu jaune de ces toutes dernières mesures – confinement 7 jours sur 7 pour seize régions de France – de cette guerre contre la Covid qui, si elles nous pourrissent la vie, ne certifient pas de nous la sauver ! Mais comme croire est à l’ordre du jour, en bons petits soldats, suivons les consignes gouvernementales, le masque sur le museau, les mimines bien propres et l’attestation dans la poche ou sur le Smartphone, s’il nous prend la subite envie de faire pisser Mirza, ou de courir vers nulle part, l’air ébaubi (comme nous dirait Roselyne Bachelot), déguisé en sportif !

Pour passer ce temps qui promet d’être long, un mois au moins si nous sommes bien sages, nous dit le père fouettard, la sucette à la main, je me suis amusée avec les mots, et ma surprise a été de taille ! Lorsque sur mon ordinateur je cherche un synonyme à « confinée », on me propose : abandonnée, jetée, bannie, déportée, exilée, bornée, bouclée, enfermée, reléguée, renfermée, isolée, internée… Des mots qui conviennent parfaitement mon état d’âme aujourd’hui…

Pour « déconfite », on m’offre : battue, vaincue, perdante, capote?, dominée, enfoncée, étrillée, maîtrisée…C’est exactement ça aussi !

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top