Skip to content

« La Mort n’est pas une fin »,Musée d’Archéologie de Nice

EXXPOSITION

La Mort n’est pas une fin – Necropolis
23 février – 15 mai 2022

Vernissage > Mardi 22 février 2022 à 18h30

Du 23 février au 15 mai 2022, la Ville de Nice vous invite à découvrir l’exposition « La mort n’est pas une fin – Necropolis » au Musée d’Archéologie de Nice / Cimiez. Le musée dispose d’une importante collection lapidaire correspondant aux nécropoles qui entouraient l’antique ville de Cemenelum. Ce nouvel accrochage est l’occasion de présenter au public et de mettre en valeur cette riche collection et d’évoquer les rites funéraires durant l’Antiquité.

Les nécropoles de Cemenelum

Une nécropole (du grec necros et polis : « Cité des morts ») était un espace funéraire toujours aménagé à l’extérieur des murs de la cité, comme l’exigeait la loi romaine des « Douze Tables », pour des questions d’hygiène mais aussi pour la séparer de l’espace des vivants.

Elle était située le long des voies d’accès pour que les vivants gardent un lien avec les morts, accompagnant ainsi le voyageur entrant ou sortant de la ville. À Cimiez, plusieurs ensembles funéraires ceinturant l’agglomération antique ont été identifiés. Ils permettent d’envisager les limites de celle-ci. Dans l’ensemble funéraire dit des Roches Choisies (partie est), furent découverts, au XIXe siècle, des urnes funéraires, des ossements, des lampes et des tegulae ainsi qu’une marmite renfermant un trésor monétaire. Dans la partie sud, il fut mis au jour, entre 1966 et 1967, lors de la construction d’immeubles avenue Torre di Cimella, un enclos funéraire comprenant une majorité de tombes à incinérations ainsi qu’un mausolée. Plus au nord, dans les années 1960, les archéologues ont fouillé les secteurs de l’avenue du Monastère et de la Voie romaine. Ces nécropoles ont livré un grand nombre de sépultures à inhumation et incinération, ainsi qu’un riche mobilier datant du Ier au IVe siècle de notre ère.

Le Musée d’Archéologie de Nice / Cimiez

Le musée d’Archéologie de Nice / Cimiez a été inauguré en janvier 1989, à proximité du site archéologique correspondant aux thermes de la ville de Cemenelum. Il succède au premier musée de site, créé en 1960 dans la villa des Arènes, actuel Musée Matisse. Les collections concernent les âges des métaux, l’Antiquité et se développent jusqu’au haut Moyen Âge. Elles évoquent la vie à Cemenelum et dans la province des Alpes Maritimae, par le biais de nombreux objets découverts notamment lors des fouilles archéologiques, de 1954 à 1972, du site antique, mais aussi au-delà. En effet, des objets de tout le département ainsi que ceux mis au jour dans l’épave de la Fourmigue C, au large de Golfe-Juan, sont également présentés.

Musée d’Archéologie de Nice / Cimiez
160, avenue des Arènes de Cimiez – Nice
Tous les jours sauf le mardi
De 10h à 17h jusqu’au 30 avril et de 10h à 18h à partir du 2 mai
04 93 81 59 57
musee-archeologie-nice.org
Instagram : museearcheocimiez_officiel

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top