Skip to content

L’AGENDA NIÇOIS DE VOS SORTIES CULTURELLES

 

L’AGENDA DE VOS SORTIES CULTURELLES

A partir du 15 juin 2023 ●

NOUVELLES EXPOSITIONS !

Musée Matisse (164, avenue des Arènes de Cimiez)

« Matisse années 1930 à travers Cahiers d’Art » – du 23 juin au 24 septembre 2023

Pour la première fois, une exposition est exclusivement consacrée à la période des années 1930 dans l’œuvre d’Henri Matisse. Cette œuvre est constituée de grands jalons qui montrent la volonté de Matisse de ne jamais rester enfermé dans une manière, même si elle lui est propre. Suivant la période des intérieurs niçois et des odalisques, le jalon des années 1930 est une charnière, celle de la maturité. Couronné de succès, il n’a pas voulu à ce moment précis de son parcours être un artiste arrivé, préférant courir de nouveau le risque de l’inconnu. Cet inconnu prit forme picturale avec le défi majeur de la réalisation de la grande composition murale de La Danse pour la Fondation Barnes à laquelle il consacre trois années entre 1930 et 1933. Matisse quitte la peinture de chevalet pour affronter le travail à grande échelle et s’ouvrir ainsi à d’autres dimensions. Son œuvre allait dès lors en être profondément renouvelée.

MAMAC (Place Yves Klein)

« Nous vivons dans l’éclat » de Thu-Van Tran – du 10 juin au 1e octobre 2023

Le MAMAC propose une exposition consacrée à l’artiste Thu-Van Tran. Il s’agira de la première grande monographie muséale de l’artiste en France après sa participation à l’exposition collective du MAMAC « Cosmogonies, au gré des éléments  » durant l’été 2018. L’exposition met en lumière les principaux aspects de son travail : un univers artistique imprégné de sa double culture franco-vietnamienne ; l’histoire commune des deux pays et l’héritage visible ou invisible encore inscrit dans le langage, les corps au Vietnam ; la transformation durable des paysages et les enjeux soulevés autour du vivant. L’exposition entremêlera récits historiques et mythologies personnelles, œuvres existantes et nouvelles productions.

Musée de la Photographie Charles Nègre (1, place Pierre Gautier)

« Une ode à la nature » de Jeffrey Conley – du 10 juin au 24 septembre 2023

Le musée de la Photographie Charles Nègre met à l’honneur l’un des plus grands photographes américains de paysages, Jeffrey Conley. 52 photographies noir et blanc emmènent les visiteurs aux États-Unis, en Islande, en Nouvelle-Zélande ou encore en Suisse dans des endroits où la nature révèle sa dimension spirituelle.

Musée d’Archéologie de Nice/Cimiez (160, avenue des Arènes de Cimiez)

« Noms de Dieux ! Surréalisme antique » de César Malfi – jusqu’au 24 septembre 2023

Quand l’art urbain et la technologie se mêlent à l’archéologie et à un site antique… C’est ce que propose l’artiste niçois César Malfi avec son exposition « Noms de Dieux » dans l’écrin des célèbres vestiges de la cité antique de Cemenelum à Cimiez. C’est la première fois que le musée d’archéologie devient le terrain d’inspiration et d’exposition d’un street-artiste.

Musée Masséna (65, rue de France)

« Voir en peinture la Riviera » d’Emmanuel Costa 1833 – 1921 – du 22 juin au 17 septembre 2023

Le Musée Masséna accueille tout l’été l’exposition « Voir en peinture la Riviera » d’Emmanuel Costa. Une centaine de paysages aquarellés du pays niçois mais aussi des aspects méconnus de l’artiste, comme la peinture religieuse, seront à (re)découvrir. Né en 1833 à Menton, le peintre offrira un nouveau regard sur la Riviera, de l’Estérel à la Ligurie et « au-delà », Emmanuel Costa ayant travaillé aussi à l’étranger. Il devient rapidement l’artiste le plus demandé durant le XIXe siècle. Cette exposition, prolongée par un ouvrage publié par l’Acadèmia Nissarda, n’est que le premier jalon du retour d’Emmanuel Costa au sein de l’univers des peintres du XIXe siècle.

Musée des Beaux-Arts

« Terra, Mar, Uman » de Claude Engelhard – du 12 juin au 2 juillet

L’exposition présente des dessins peintures et sculptures sélectionnées selon trois thèmes : la terre, la mer, des hommes. Elle illustre la beauté de Nice et de son rivage, de la montagne du Mercantour, et se complète par des sculptures de bustes d’hommes, de femmes et des portraits. Les techniques mises en œuvre pour les œuvres exposées sont très variées : dessins au crayon, pastels, dessins à l’encre, peintures acryliques, outre des sculptures sur bois.

 

Exposition de Lazberg Arcadi (ALSIN) – du 12 juin au 2 juillet

Lazberg Arcadi, née en Lettonie, habite et travaille à Nice. Il a commencé à peindre à la fin des années 2000 et travaille sur le thème des paysages de la Côte d’Azur, qu’il s’agisse de la mer ou des paysages montagneux des vallées.

Puces de Nice (Quai Lunel)

« Curiosités aux Puces de Nice » de Jean-Luc Desset – Du 10 juin au 30 juillet 2023

Apparus à la renaissance en Europe, les cabinets de curiosités sont l’ancêtre des musées et des muséums. Aux Puces de Nice, Jean-Luc Desset crée son cabinet de curiosités ! Il réunit, entrepose et expose des objets collectionnés, avec un certain goût pour l’hétéroclisme et l’inédit et provoquer une interaction inattendue !

Le musée du Palais Lascaris présente l’exposition « Le Baroque de A à Z. La Chambre des Merveilles. Œuvres de l’artiste Sylvie T. » qui rassemble plus de 50 dessins, gravures, palimpsestes, carnets de croquis et autres surprises de l’artiste.

 

Musée des Beaux-Arts Jules Chéret (33, avenue des Baumettes)

Voyage dans les collections du musée des Beaux-Arts – Jusqu’au 15 août 2023

Le musée des Beaux-Arts Jules Chéret a effectué un nouvel accrochage destiné à mettre en lumière les œuvres de sa vaste collection autour de différentes thématiques. Pour les périodes les plus anciennes (XIIIe – XVIIIe siècles), il s’agit de découvrir l’évolution de la représentation de la Vierge dans la peinture. On retrouve également une sélection de sculptures datant principalement des XIXe et XXe siècles.

109 (50, boulevard Jean-Baptiste Verany)

« 1963, un regard, 60 ans plus tard » de Bernar Venet – jusqu’au 2 septembre 2023

Le 109 accueille l’exposition de Bernar Venet dans le cadre de ses 60 ans de carrière. L’année 1963 est une année extrêmement fructueuse pour Bernar Venet avec notamment la conception d’une œuvre célèbre le Tas de Charbon. L’année 2023 marque ainsi le soixantième anniversaire de cette œuvre inscrite dans l’imaginaire du grand public comme emblématique du caractère provocateur, radical et transgressif de l’art contemporain dans son ensemble.

« A la volée » de Mouna Bakouli, Amentia Siard Brochard, Johan Christ-Bertrand – jusqu’au 2 septembre 2023

Lauréats des Prix Jeune Création 2018 et 2019 de la Ville de Nice et de la Venet Foundation

Au Théâtre

Le TFG ouvre sa scène à Laure Sauret, élève en art dramatique au Conservatoire de Nice, qui a repéré en elle une graine prometteuse. Seule-en-scène (et bien accompagnée), elle s’empare du texte que Cervantes a écrit après avoir découvert un masque chez un antiquaire. Un voyage dans l’humanité où Pénazar déploie son regard et se fait l’écho des désordres du monde. Pénazar est emporté, délaissé, terré, à la fois flamboyant et fragile. Il est la créature qui avance dans la lumière, le serviteur qui parcourt les siècles, traverse les paysages physiques, humains dans une trajectoire aléatoire et extraordinaire.

Mise en scène : Samia Métina. Avec : Laure Sauret

Buffoni all inferno ! (Bouffons en enfer) – dimanche 25 juin à 18h

Festival international de commedia dell’arte de Nice.

Texte et mise en scène : Marco Zoppello.

Matteo Cremon, Michele Mori et Stefano Rotai travaillent depuis plusieurs années autour du théâtre populaire, de la commedia dell’Arte, et ont relevé le défi de rechercher parmi les textes oubliés rien de moins que le cœur de l’Enfer.

Avec : Matteo Cremon, Michele Mori, Stefano Rota.

Production : Stivalaccio Teatro.

La 8e édition du Festival international de commedia dell’arte de Nice se déroule à Nice du 23 juin au 2 juillet 2023.

AU CINEMA

Cinémathèque de Nice (Megarama – avenue François Mitterrand)

La Cinémathèque de Nice a proposé une rencontre (organisée en collaboration avec le laboratoire LIRCES de l’Université Côte d’Azur et l’ESRA) avec le réalisateur Joseph Morder autour de la projection de son film « J’aimerais partager le printemps avec quelqu’un ». Ce documentaire, sous forme de journal intime, est le premier long métrage tourné entièrement avec un téléphone portable à avoir été distribué en salles. Joseph Morder partagera cette expérience et la genèse de son film avec le public.

EN MUSIQUE

Après une longue période d’absence, le festival de musique sacrée revient ! L’occasion, vingt ans après, d’honorer la disparition de l’Abbé Navarre qui fut chanoine de la Cathédrale Sainte Réparate et directeur musical de la maîtrise.

L’Arche de Noé / programmation jeunesse – 24 et 25 juin à 15 heures

Eric Oberdorff et Frédéric Deloche ont trouvé avec L’Arche de Noé la matière idéale pour notre opéra participatif. Proposé dans sa traduction française, le splendide petit conte de Britten permettra en outre aux jeunes artistes du CFA de Nice de faire leurs premiers pas sur notre scène.

 

Mas Kit est un artiste émergent de la scène niçoise. Cet auteur-interprète mélange habilement écriture sensible et redoutable énergie sur scène. C’est un artiste à texte qui puise sa force dans sa perception du monde et son aisance à retranscrire ses ressentis. Ses performances lives sont un moment de partage avec le public et une fusion insolite entre diverses influences musicales (Trap, Afro, Pop Rock…).

.

 

Le 109 (89, route de Turin)

Riviera Electro Festival – vendredi 9 et samedi 10 juin à partir de 18h

Une véritable warehouse session à la berlinoise en plein cœur de Nice ! REF est de retour cette année pour une édition intégralement réinventée. Ce festival regroupe des créateurs d’exception et amateurs des musiques électroniques et techno dans un décor industriel hors du commun et constitue un espace d’expression et d’échange autour de thématiques actuelles fortes. Dj sets d’artistes internationaux, table ronde podcastée, ateliers, sensibilisation, expositions et performances variées viendront animer les espaces intérieurs et extérieurs des anciens abattoirs.

–             Vendredi 9 juin : Marcel Dettmann / Justine Perry / Aerea

–             Samedi 10 juin : Agoria / Ivory / Lüna

Infos et réservations : https://shotgun.live/fr/festivals/riviera-electro-festival-23

 

EVENEMENTS

Océan 21

La troisième édition d’Océan21, organisé par la bibliothèque municipale de Nice sous le marrainage d’Aurore Asso, conseillère municipale, apnéiste de renom, a pour objectif de faire découvrir à travers des conférences, une plongée immersive en réalité virtuelle, des débats, des projections, des expositions, le patrimoine naturel marin et sensibiliser le public et à l’importance de le préserver.

L’inauguration officielle aura lieu le vendredi 2 juin à 16 heures à la bibliothèque Raoul Mille

Parmi les événements proposés :

 

Bibliothèque Raoul Mille

Exposition « L’Océan, un colosse aux pieds d’argile » – jusqu’au 1er juillet 2023

Exposition organisée par le CNRS en collaboration avec Ifremer pour rappeler à quel point l’océan est essentiel à la vie sur Terre. 30% du CO2 émis par les activités humaines sont absorbés par les océans qui modèrent le changement climatique. Pourtant, face aux fortes pressions qu’il subit, son état de santé se dégrade.

Exposition « Souffles de vie » – jusqu’au 1er juillet 2023

Exposition par l’association Live Together avec les illustrations de Sinem Bostanci. Pollution plastique, pollution sonore, collisions, pêche accidentelle… L’exposition met en lumière les nuisances anthropiques subies par les cétacés dans le Sanctuaire Pelagos et les solutions que l’on pourrait y apporter.

Exposition « Murmures d’Océan » – jusqu’au 1er juillet 2023

Exposition par Françoise Dagorn, artiste peintre inspirée par les océans.

 

Plongée virtuelle dans Cemenelum – Bibliothèque Cimiez – Mercredi 14 juin à 15h

Sarcophage et momies : rejoignez l’Egypte ancienne ! Bibliothèque Magnan – mercredi 14 juin de 13h30 à 17h30

A la découverte de l’archéologie – Bibliothèque Cimiez – vendredi 16 juin à 16h30

Découvrez les jeux des Romains – Bibliothèque Pasteur-Camille Claudel – Vendredi 16 juin à 16h30

Mon alphabet en hiéroglyphes, l’Antiquité contée : lectures animées – Colline du Château avec a Bib’Mobile – samedi 17 juin toute la journée

 

Le 109 (89, route de Turin)

Eclairage Public – du 16 au 18 juin Au 109, pôle de cultures contemporaines de la Ville de Nice, Eclairage Public déploie trois jours d’événements dédiés aux arts, une mise en lumière de la création et de la performance. Du 16 au 18 juin, cette 7e édition regroupera de nombreuses compagnies pour une multitude de performances.

 

CONFERENCES & ATELIERS

MAMAC (Place Yves Klein)

Ateliers Môm’art pour les enfants – mercredis 7, 14, 21 et 28 juin de 15h à 16h30 et les samedis 3, 10 et 17 juin de 11h à 12h30.

Ateliers créatifs sur Daniel Spoerri, Caroline Trucco et la dernière exposition du MAMAC de l’artiste Thu-Van Tran. Atelier spécial de 24 juin avec le collectif Les En-jeux de la marionnette.

 

Musée Masséna (65, rue de France)

« D’un coup d’Etat à l’autre » – samedi 24 juin

Conférence sur Napoléon III par Patrice Gueniffey, historien

 

L’Artistique – Centre d’Arts et de Culture & Espace Ferrero (27, boulevard Dubouchage)

Conférence « Habiter l’incertain #4 » Tool for Tomorrow – mercredi 7 juin à 18h30

Une conférence de l’architecte franco-portugais Didier Fiuza Faustino du Forum d’Urbanisme et d’Architecture, en association avec le Conseil Régional de l’Ordre des Architectes PACA. Avec Mésarchitecture (2002) à Paris et son agence à Lisbonne (2018), il développe des projets d’échelles multiples : interventions dans l’espace public, architectures mobiles, mais aussi aménagements intérieurs et bâtiments parmi lesquels l’atelier pour l’artiste Jean-Luc Moulène en France. Lors de cette conférence, Didier Fiúza Faustino présentera un ensemble de projets mettant en exergue la fragilité du corps et interrogeant notre rapport au monde, à ses normes et ses contraintes.

Conférence « Habiter l’incertain #5 » High Low – mercredi 20 juin à 18h30

Une conférence de l’architecte Catherine Rannou du Forum d’Urbanisme et d’Architecture, en association avec le Conseil Régional de l’Ordre des Architectes PACA. Catherine Rannou est architecte, artiste, enseignante en école d’architecture et chercheuse au Centre de Recherche sur l’Habitat (CRH). Son expérience professionnelle a débuté dans les domaines de l’architecture (construction de logements sociaux) comme d’espaces publics ludiques (le Jardin des Dunes dans le Parc de la Villette à Paris), ce qui lui a valu d’être lauréate aussi bien du concours Europan que des Albums de la Jeune Architecture. Catherine Rannou interroge les rôles et responsabilités de l’architecte en situations extrêmes, et le bénéfice possible pour penser nos situations jugées ordinaires.

 

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top