Skip to content
Specific Subjects, 2024, toile de coton partiellement imbibée de vin

« Speficif Subjets », Edith Dekyndt

 

  L’art contemporain se heurte à un problème récurrent, doit-on le montrer brut de décoffrage, tel que pensé dans l’atelier ou faut-il tenir compte du lieu qui va l’accueillir ?

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top