Skip to content

« Le piéton et le vélo », fable

Parce que je me sens en danger dès je sors de chez moi sur ce bel axe arboré de la rue Maréchal-Joffre à Nice, je plaide et supplie le maire de la ville, s’il veut conserver entiers ses piétons, surtout les plus âgés, d’édicter un * code de déontologie à l’usage des cyclistes.

Je sais, la mode est aux pistes cyclables et tant mieux pour la planète puisque le tout voiture, après avoir été vanté économiquement par les pouvoirs publics successifs, est devenu la bête noire de tout politique, surtout aujourd’hui, s’il veut se faire élire. D’un autre côté, qui se soucie vraiment du sort des vieux – excusez-moi, mais j’appelle un jeune, un jeune et un vieux, un vieux –. Il n’y a qu’à voir comment on les a laissés à leur piètre sort lors du Covid19 dans les EHPAD et autres établissements où ils sont accueillis ou plutôt recueillis.

Mais revenons à nos moutons, c’est-à-dire les piétons, jeunes et vieux, et les cyclistes de tous âges. Ces derniers, vaillants pédaleurs, accomplissent, avec la satisfaction affichée sur le visage, leur mission de préservation de leur santé comme celle de la planète. Et quand un vaillant chevalier avance pour le bien, il ne prête pas attention à ce qui pourrait se trouver sous sa roue, il pédale sans entrave. Aucune limitation de vitesse ne le concerne, aucun feu rouge ne lui résiste, aucune voie à sens unique ne lui est interdite, car bravache, il les prend à rebours,  comme les rames du tramway, les trottoirs,  le tout, à une vitesse vertigineuse ; mais enfin ! Il est le roi, oui ou non ?

Surtout ne vous avisez pas, pauvre vermisseau piétonnier, d’emmètre une remarque ou une protestation à son encontre, car il vous insulterait, vous bousculerait, vous battrait même volontiers !

Alors, l’égalité étant l’une des trois mamelles de la France, je demande que le cycliste soit soumis, comme le piéton, à des règles bien précises qui, s’il les transgresse, l’expose à être justement verbalisé, ce que la force publique, sans doute trop amoureuse de la petite Reine, s’abstient de pratiquer jusqu’à maintenant.

* Un code de déontologie régit un mode d’exercice d’une profession (déontologie professionnelle) ou d’une activité en vue du respect d’une éthique. C’est un ensemble de droits et devoirs qui régissent une profession, la conduite de ceux qui l’exercent, les rapports entre ceux-ci et leurs clients ou le public. Il permet de lutter contre la corruption.

Cet article comporte 2 commentaires

  1. Bonjour Lola
    Je suis entièrement d accord avec toi et je rajoute que les automobilistes dont je suis en plus d être piéton ont beaucoup de risques de conduire à Nice
    Il y a des contraintes pour tout et risque d amendes avec radars caméras et les deux roues partout
    La vie est devenue très compliquée à cause entres autres des décisions des politiques pour se faire réélire en faisant semblant qu ils sont plus ecolo
    Roberto

  2. Bonjour Lola
    Entièrement d’accord avec toi
    J ai mis un commentaire et je ne le vois pas
    ????

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top